• Nos étoiles contraires - Le Livre

    Head

     

                                 Hello ! ✿


          Je reviens aujourd'hui pour vous parler d'un livre que j'ai lu en mars dernier et qui m'a particulièrement touchée. Il s'agit du bestseller mondial Nos étoiles contraires (ou The Fault in Our Stars). Vous avez forcément déjà entendu parler de ce livre ou de son adaptation en film sortie l'été dernier. Comme je suis toujours en retard par rapport à tout le monde, je ne l'ai lu que cette année et je ne pouvais pas ne pas en parler tant ce livre m'a transportée, chamboulée....
    Bref, je vous donne mon avis sur le livre 2013 préféré des jeunes. ♦

      


      

                  LU EN VF            

    La Sélection 1      Titre          ii    :  Nos étoiles contraires (VF) / The Fault in Our Stars (VO)
          Thèmes       l   :  .................. ................................ Amour, Maladie, Vie
          Sortie       ll     :  ................................................. ..... Février 2013 (VF)
          Édition          l :  ...................................................... .............. Nathan
          Nb de pages lll:  ...........................................................................336

             Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades.
    C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

     

     

                  Bande Annonce - Film              

     

                               Mon Avis                                                     
                                                                                                                 Ma Note : 5/5
                                                                                   note

     

                  Avant d'écrire cet article, je me suis demandée comment je pourrais parler d'un livre ayant eu une telle ampleur médiatique sans tomber dans les phrases clichées que tout le monde a déjà ressorties. La seule solution que j'ai pu trouver, c'est de ne pas lire ce livre comme les autres lecteurs, et de ne pas ressentir les mêmes sentiments qui les ont traversé. En gros, pour écrire un bon et intéressant article sur un livre médiatisé, il faut en trouver toutes les failles.
    Seulement, je ne peux pas même me résoudre à les chercher. Je ne peux tout simplement pas parce que ce serait blasphémer les sentiments de ses lecteurs et les miens. Par là, je ne proclame pas que Nos Etoiles Contraires détient la puissance et l'ampleur d'un livre sacré, mais qu'après sa lecture, on en sort changé(e), même rien qu'un peu.

    Nos Etoiles Contraires est l'un des rares livres à m'avoir autant bouleversée.
    Presque tout le monde sait ce que ça fait de pleurer devant un film ou une série, mais peu sont ceux qui connaîtront le bonheur et l'étonnement de pleurer face à un livre, pleurer pour des mots qui vous transpercent le ventre, pleurer en tournant des pages de papier comme si elles étaient la seule chose à laquelle vous pouvez vous rattacher. Les mots de John Green détiennent ce pouvoir. Ils vous ensorcèlent lentement avant de vous gifler au moment où vous ne vous y attendez pas.
    Un brin philosophe sur les bords, l'auteur a écrit tellement de phrases poignantes qu'il m'est impossible de n'en choisir qu'une pour préférée.

    Hazel Grace possède un sens de l'humour un brin décalé et sa rencontre avec Augustus ne fait qu'amplifier la chose. Leurs discussions sont à la fois tordantes et mignonnes. Ils aiment prendre en dérision leur maladie, comme s'ils voulaient la narguer en se moquant d'elle. Rien ne les empêche de vivre, d'exister et de s'aimer. Ce couple épique, beau et fort, sait qu'ils ne pourront pas rester ensemble éternellement, que la vie leur a réservé une éternité bien plus tragique que celle qu'ils attendaient, mais ils décident tout de même de profiter de leur propre éternité, aussi dur qu'elle soit.

    Quotes


    Jusqu'à la dernière page, John Green ne cesse de compléter ses personnages car il nous livre ici des personnes entières, avec leur force et leurs failles, qu'on ne peut s'empêcher d'aimer pour ce qu'elles sont. L'écrivain ne fait pas d'exception pour ses personnages secondaires. Il leur donne à tous leur part d'émotions, de vie. Isaac, l'ami d'Hazel et d'Augustus, nous poignarde avec ses phrases si courtes mais si pleines de vérité. Un personnage touchant, au delà même de sa relation avec les autres.

    Alors oui, les pleurs. Mais surtout les rires ! Car malgré les apparences, Nos Etoiles Contraires est un livre DRÔLE ! C'est le genre de livre à vous faire rire au moment où vous ne vous attendez pas, à vous faire sourire de béatitude et à vous laisser sans voix devant la beauté de ses mots pleins de réflexion.

    Pour être honnête, on m'a spoilé le dénouement de l'histoire avant que je ne commence ma lecture. Cela aurait pu me décourager, mais non. En lisant les premières pages, j'étais curieuse de savoir comment l'histoire allait déboucher sur cette fin. Et finalement, en arrivant aux dernières pages, j'ai été choquée. Choquée par une fin que je connaissais déjà. Choquée parce que je ne m'attendais pas à m'attacher autant à cette histoire, choquée comme si j'avais oublié cette fin, choquée parce qu'en réalité je découvrais cette fin d'une toute autre façon. Parce que Nos Etoiles Contraires est tellement plus que cette fin qui fait parlée d'elle.

    Hazel Grace, Gus, Isaac, je ne vous oublierai pas.

     

            C'était mon premier livre sur le cancer et j'ai eu l'impression de lire un livre sur la vie point barre. La vie avec ses pleurs, ses rires, ses rencontres, ses désillusions et toutes ces choses qui nous font dire que la vie est belle.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 14 Juillet 2015 à 01:01

    Salut ! J'ai reçue un message de Dramavore qui m'a informée sur votre projet et je trouve l'idée très intéressante. En tout cas, je vous donne mon accord pour répertorier tous mes articles qui vous intéressent. J'essaierai de passer lorsque je publie une nouvelle critique de drama si j'y pense, sinon vous pouvez vous inscrire à la newsletter de mon blog qui vous informera par mail. Si cela peut vous aider, j'indiquerai aussi votre répertoire sur mon blog. :)

     

    ====> Coucou, merci d'avoir donné ton accord ! Je pense pas que ça va être un problème pour tes nouveaux articles étant donné que je te visite assez souvent ton blog, et dramavore aussi qui s'est proposé pour m'aider à répertorié :)

    Ca aiderai beaucoup oui si tu mettais le répertoire sur ton blog, en tout cas merci d'avance si tu le fais ! :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :